Home » Articles » Journée business friendly à Jakarta : ITC, le Mangga Dua Mall

Journée business friendly à Jakarta : ITC, le Mangga Dua Mall

Erwin et Jenni à l'aéroport de JakartaJe suis arrivée à Jakarta samedi matin, vers une heure du matin avec Air China mais la personne qui était venue me chercher à l’aéroport est naturellement repartie dans le centre vue le retard de mon avion (c’est à Xiamen qu’on a merdé…). A une 1:00AM passée donc, je rencontre Erwin par hasard qui m’accompagnera au nouvel hôtel IBIS du quartier de Senen, en moins d’une heure.

Le lendemain matin, réveil à 8h pour rencontrer Anne, l’assistante de la directrice du centre qui sera mon guide dans Jakarta et les allées d’ITC et Trade Expo. Au petit-déjeuner, je rencontre également deux frères lyonnais venus chercher des fournisseurs de produits Hallal (l’Indonésie était le premier pays musulman du monde, en nombre de fidèles), c’est leur première fois dans le pays. Comme cela fait une semaine qu’ils deambulent dans Trade Expo et enchainent les rendez-vous, aujourd’hui Anne leur propose d’aller à ITC Mangga Dua, un centre commercial dédié aux produits électroniques.

Jakarta ITC le Manggo Dua Mall electronics - Javasolo_06

itc manggo dua jakarta

Jakarta ITC le Manggo Dua Mall electronics - Javasolo_07

 

Jakarta ITC le Manggo Dua Mall electronics - Javasolo_09Le Mangga Dua Mall est un paradis pour les fans d’électroniques, on trouve ici des ordinateurs, des systèmes de surveillance vidéo, du matériel hifi, des accessoires mobiles, du matériel photo… le tout réparti sur 4 ou 5 étages et organisé à l’Indonésienne (cela veut dire qu’on ne sait jamais où on l’on est exactement, on croit se repérer mais en fait non, il y a trop d’allées, contre-allées, passages qui se ressemblent et nous embrouillent l’esprit). Je pense qu’on trouve autant de vrai que de faux et seul le prix vous permettra de discerner le vrai du faux car les packagings et finitions des produits sont bluffantes (ex : pour les casques Sennheiser ou Beat). Pour tous les accessoires, tout est faux mais on trouve des gadgets sympas.

Pour marquer le coup, je me laisserai tentée par une enceinte mobile jack/usb/mini-SDcard (160 000 IDR au lieu de 180 000 IDR, on n’oublie surtout pas de négocier!) et un son impressionnant pour une si petite taille, parfait pour les voyages, et une sacoche pour mon reflex et objectifs avec plein de poches et même une housse imperméable (pour 360 000 IDR au lieu de 400 000 IDR, pas ouf mais ça va). C’est ici aussi que j’ai acheté ma SIM Telkomsel à 100 000 IDR (soit 50 000 IDR plus cher qu’à l’aéroport mais c’était fermé) pour internet illimité (tant que t’as du crédit) *.

Carte SIM Jakarta ITC le Manggo Dua Mall electronics - Javasolo

Sachez qu’on trouve plusieurs ATM et qu’il y a deux Money Changer au RDV et 1er étage à taux intéressants (1€ = 14 500 IDR en ce moment). Et comme nous ne sommes pas à une incohérence près, on trouve aussi au Mangga Dua Mall des vêtements pour celles et ceux que ça intéresse. Bien évidemment, vous trouverez de quoi vous restaurer brièvement dans chaque recoin du centre commercial 🙂

vendeur itc manggo dua mall jakarta indofood

Vers 14 heures, nous quittons les frères pour rejoindre Trade Expo (j’étais surtout là pour ça). Vus les bouchons et la difficulté à trouer un taksi, on empreinte un bajaj. Un bajaj, c’est une espèce de scooter à 3 roues (pas de volant mais un guidon) enrobé de ferraille avec deux places assises à l’arrière. C’était une première pour moi et je n’ai pas été déçue du folklore ! Notre driver était juste fou pour nous mais totalement raisonnable pour Jakarta… le principe de principe de conduite ici, c’est « Fonce, sinon tu passeras jamais« . Donc il fonçait, se faufilait à me donner le vertige, klaxonnait de temps en temps et nous a amené à bon port en gagnant je pense 30% de temps sur un taxi classique.

Deux infos essentielles à savoir pour le bajaj à Jakarta :

  • Mettez toujours votre sac de l’autre coté de la porte et ne sortez pas votre caméra/mobile près de la fenêtre car il y a énormément de vol à la mobylette (lol, je vieillis, qui utilise encore le mot « mobylette » ? Bref) ;
  • Il y a deux couleurs de bajaj, bleu et orange. Les bleus sont ceux qui ont été récemment renouvelés, ils sont sont plus sûrs et moins polluants.

bajaj jakarta

Voila, la suite au prochain numéro !

* j’ai appris à Yogyakarta qu’une carte SIM sans crédit coûtait 20 000 IDR, vous n’imaginez pas ma tête !

 

Un commentaire

  1. bnj dit

    Pour les bajajs, les bleus sont au gaz surtout. Et les vols a mobilette vous étagèrez, peu de risques a Jakarta, enfin bien moins qu’en France.

    La carte sim sans crédit c’est pas 20.000 c’est 3000/5000 pour une basique qu’on soit a Jakarta ou a Jogjakarta, après c’est que vous achetez en passant par un intermédiaire.

Laisser un commentaire :