Home » Articles » Mon premier voyage à Java : 10 jours d’itinérance

Mon premier voyage à Java : 10 jours d’itinérance

C’est une grande première, mon premier voyage à Java ! Après 4 passages successifs à Bali, j’ai choisi d’aller visiter sa voisine Java, coeur économique d’Indonésie. Je vous propose de découvrir mon itinéraire javanais complet ne sachant si mes 10 jours ici suffiront à tout voir. Je l’ai construit à travers mes recherches sur le net ainsi que grâce à tous les conseils donnés par la formidable communauté Javasolo. Une fois mes contacts activés et quelques rencontres planifiées, ma feuille de route et s’est enrichie au rythme de la lumière, ce fût formidable !

Je partage avec vous mes envies qui, je l’espère vous inspireront pour votre prochain voyage à Java.

Arrivée à Jakarta

Pour payer mon billet d’avion moins cher quand je vais à Bali, je prends toujours un vol Paris-Jakarta puis emprunte un vol pas cher Air Asia qui me mène à Bali soit directement, sois après une nuit de récupération. Jusqu’ici j’ai dormi à l’Amaris tout près de l’aéroport et à l’Istana Ratu dans la Jalan Jaksa, la rue des hôtels pour bagpackers et resto pas cher un peu sympa. Sur Booking.com, vous en trouverez plein aussi !

Cette fois-ci, j’entame mon voyage côté business avec ITPC, un organisme lyonnais qui favorise les relations commerciales entre la France et l’Indonésie et qui aide notamment les français à trouver des fournisseurs indonésiens. Au programme :

  • Trade Expo Indonesia, un salon génial consacré au commerce international et particulièrement au marché asiatique qu’on se le dise
  • Mangga Dua Mall, un centre commercial sur 3 étages dédié à l’électronique autant vous dire le paradis pour la geekette que je suis !

Niveau logement, ITPC m’a offert une nuit d’hôtel au nouvel Ibis du quartier de Senen. Pas très folklo car l’hôtel est aux normes européennes (Ibis appartient au groupe Accor) mais quand on est très fatigué de ses 24 heures de voyage, on ne demande que ça (il est encore trop tôt pour la douche à l’eau froide !).

Direction Bandung faire du shopping !

Vous connaissez Troyes (France) et ses magasins d’usine ? Et bien, là vous avez un mega-Troyes remplit de produits originaux à prix cassés et contre-façons dignes des plus grands artistes !!! Les outlets de Bandung ont fait la réputation de la ville qu’on appelle le « Paris de la mode » (Paris van Java).

Deux boutiques incontournables :

  • DSE FACTORY OUTLET où l’on trouve des marques telles North Face, Anapurna, Reebok, Aeropostale, etc. La boutique se trouve sur la Jl Juanda 57 (Jl Dago)
  • RUMAH MODE pour des marques comme Abercrombie, Levis, Hugo Boss, Kaporal)

Rendez-vous ici pour plus de bons plans.

Bandung est aussi réputé pour ses fraises. On ne peut donc s’y arrêter sans, a minima, goûter à l’un de ses jus de fruits frais.

Pangandaran et Batu Karas

D’après Marie du blog « Rentrera-t-elle au bout d’un mois ?« , il faut bien deux heures depuis Pangandaran, sur l’une des pires routes de Java, pour rejoindre Batu Karas, un autre paradis des surfeurs, sans compter le moto-taxi mais cela en vaut la chandelle !

Pour découvrir cette destination, rendez-vous ici.

Quelques jours à Yogyakarta et ses environs

Dans ma tête pour l’instant, Yogyakarta est l’Ubud de Java : la ville plus culturelle et touristique. On verra bien si c’est le cas !

Borobudur

Evidemment, je pense visiter le temple de Borobudur – à la seule condition de se lever suffisamment tôt car c’est sans doute l’endroit le plus touristique d’Indonésie ! On m’a déjà conseillée une jeune femme, Lastri, avec qui visiter les alentours, je vous donnerai son contact dès que je l’aurais rencontrée ! J’ai aussi quelques amis virtuels sur place avec qui me balader et découvrir les environs une fois sur place.

Le plateau de Dieng

Le plateau de Dieng à 137 km au nord-ouest de Yogyakarta. Situé à 2000 mètres d’altitude, il est cerné de volcans et ponctué de lacs et de sources de sulfur, ce qui donne cette couleur intense turquoise. Considéré comme un lieu saint avant même l’indianisation de l’Asie du sud-est et de Java. Le nom Dieng vient du mot javanais di hyang qui en javanais signifie demeure des dieux. On y trouve 8 petits temples hindouistes qu’on date des 7 et 8ème siècles après Jésus.

L’élément manquant : Surakarta alias Solo

Danny a toujours cru que Balisolo s’appelait ainsi en raison de mes voyages à Bali et à Solo alors, pour ne pas le faire mentir, je vais visiter la ville de Solo qui, parait-îl, est réputée pour son artisanat ancien.

Il y aussi un endroit surprenant : le temple de Ceto (ou Sukuh Temple). Là-bas, on y célèbre la fertilité… aussi, quand on va au temple de Ceto, c’est surtout pour y voir  des illustrations toutes plus érotiques les unes que les autres et souvent sans détour. Il y a même un énorme phallus en pierre qui date de plus de 1000 ans !

 

Les îles de Karimun Jawa

Située au nord de Java, à 6 heures de ferry de Jepara, les 17 îles de Karimum sont, dit-on, paradisiaques et surtout fréquentées par les indonésiens eux-mêmes. Marianne avait écrit un bel article sur Karimum Jawa, je vais suivre ses conseils !

Je suis déjà en contact avec un voyagiste local qui me propose quelques jours en « voyage organisé » avec des indonésiens. En France, ce serait même pas en rêve mais en Indonésie, pour une immersion totale, pourquoi pas ? Voici le lien de l’organisme : www.karimunisland.com. Niveau prix, il y a différents package pour une personne voyageant en solo 3 jours et 2 nuits incluant logement et visites :

  • 950 000 IDR avec chambre ventilo (homestay)
  • 1 350 000 IDR avec air conditionné (homestay)
  • 1 900 000 IDR pour une chambre dans un hotel

La savane de Baluran Park

 

Fou d’Indonésie depuis des années et rencontré sur Twitter, Jean-Marc me dit qu’on ne peut aller en Java Orientale sans passer par Baluran Park (site en Bahasa). Créé en 1980 sur plus de 250 km², ce parc naturel est constitué à 40% de terres arides et accueille une faune et flore assez uniques avec plus de 150 espèces d’oiseaux, 26 espèces de mammifères dont des banteng (la mascotte du parc), des chiens sauvages, des panthères et beaucoup de races de cerfs ou encore des plantes très rares qui valent le détour. Il parait aussi qu’il y a un puits qui aurait été construit en même temps que d’autres à Banyuwangi, Bali et Balura et dont la légende voulait que celui dont l’eau jaillirait le premier allait devenir un centre de commerce et de la culture. Original, non ?

Si le temps me le permet et puisque c’est à coté de Bayuwangi, là où l’on prend le bateau pour Bali il me semble, j’y ferai un saut.

Et après Java ?

Après ce passage à Java, je pense rejoindre Bali en ferry en explorant le nord à sens inverse pour enfin arriver dans mon village chéri : Amed.

Je pensais aussi aller à Lombok, voir les plages du sud mais avec ce programme chargé, ça me semble compromis… we’ll see !

Récapitulatif cartographié

En résumé, voici mon itinéraire de ces 10 jours à Java :


Agrandir le plan

Avez-vous des suggestions ou recommandations de lieu, d’hôtels, de boutiques, de restos ou de plages à partager ? Ajoutez-les en commentaires ci-dessous. Un grand merci pour votre aide 🙂

Laisser un commentaire :